Bandeau
Collège Paul Eluard, Vénissieux
Slogan du site

Site du Collège Paul Eluard à Vénissieux

CORDEE SCIENCES PO - UN PROJET POUR ETRE A L’AISE A L’ORAL
Article mis en ligne le 3 mai 2022
dernière modification le 1er septembre 2022

par A. Zaragori

Dans le cadre de la Cordée de la Réussite DémoCampus - Sciences Po Lyon, un projet a été réalisé pendant cinq semaines afin de permettre aux élèves de s’améliorer à l’oral et mettre en expansion leurs capacités de bien s’exprimer.

Une comédienne de la Compagnie Institout, Sidonie Lardanchet, est venue chaque semaine pour proposer aux élèves des activités ludiques très différentes du quotidien mais efficaces. Les élèves de la Cordée étaient répartis en deux demi-groupes.

Chaque séance a commencé par un échauffement. La douche est un exercice hebdomadaire fort particulier qui consiste à détendre son corps et avoir une interaction corporelle et morale afin de se préparer pour la suite. Lors de la première séance , il y a eu un déplacement en salle où il fallait suivre ses camarades et bien se focaliser sur leur mouvement pour pouvoir suivre si on est perdus.

Ensuite, les élèves ont participé à différentes mises en situation. Par exemple, il y a eu la vente des objets où le fruit de l’imagination n’avait pas de limite . Les élèves essayaient de persuader leurs clients en utilisant des techniques et en racontant des histoires qui mettaient en valeur leur marchandise. 

Tout au long de ce projet , les jeux se complexifiaient et prenaient un aspect d’analyse et d’appréhension. Chaque personne avait des points à corriger et à améliorer. La comédienne ainsi que M. Zaragori donnaient des conseils individuels et pour tout le groupe.

Ensuite il y a eu deux semaines de repos pour finaliser le projet avec une rencontre d’un autre comédien, Benoît Peillon, également de la Compagnie Institout. Les deux groupes ont été réunis dans une salle afin de pratiquer collectivement. Après un échauffement comprenant l’exercice de la douche les élèves ont ensuite fait un grand samouraï, un jeu qui consiste à viser une personne précise de notre choix avec un geste des bras et la voix. Les participants éliminés devaient aller au milieu de la ronde pour exprimer leur humeur. A la fin du jeu, un débat a été ouvert .Les groupes ont été mélangés pour en former de nouveaux .Le sujet de ce dernier était "Peut-on raser le collège et le remplacer par une forêt ?".

Les élèves avaient un temps de consultation du sujet et d’interaction entre eux pour avoir des arguments justes. Les idées ont été formé pour assurer le débat. L’équipe du POUR a utilisé la salle pour outil avec des drapeaux et une chaise ,ils ont fait une mise en scène d’un discours présidentiel. Quant à l’autre équipe du CONTRE , ils ont utilisé des slogans et ont attribué à chaque personne un rôle dans la société pour pourvoir débattre à la hauteur.

Les temps de paroles ont été similaires et les deux groupes débattaient à l’aide de leurs connaissances en incluant tout le monde dans le mouvement. Il y a eu beaucoup de contradiction mais les paroles étaient justes et bien préparées. Les élèves s’impliquaient et portaient un sujet sérieux. Ils défendaient sur la base de l’éducation etc... Les juges étaient composés de trois personnes :les deux comédiens et le professeur qui assuraient que le temps de parole soit équilibré et qu’il n’y ait pas de débordement. Enfin, lorsque le débat a été clos après tant de discussion, deux autres sujets ont été abordés pour clore la séance.

Pour finir, ce projet a beaucoup plu. C’était une très belle expérience d’autant plus que les comédiens étaient vraiment sympathiques et que toutes les choses qui ont été faites avec eux ont été bénéfique pour les élèves pendant les oraux du DNB. On a appris beaucoup de choses qui nous serviront dans un futur proche.

Amina Guechiche