Bandeau
Collège Paul Eluard, Vénissieux
Slogan du site

Site du Collège Paul Eluard à Vénissieux

logo article ou rubrique
PARCOURS D’EXCELLENCE - SORTIES AUX ARCHIVES DEPARTEMENTALES ET METROPOLITAINES

Les élèves du Parcours "Des mots pour aller plus haut" se sont rendus aux Archives Départementales et Métropolitaines pour deux ateliers, les 11 et 19 février.

Article mis en ligne le 22 février 2020
dernière modification le 31 mars 2020

par A. Zaragori

En ce mardi 11 février 2020 les élèves de 3eme inscrits au parcours d’excellence « Des mots pour aller plus haut » sont allés Aux Archives Départementales et Métropolitaines de Lyon.

Durant cette visite, nous avons eu la chance de voir des archives, des preuves classées à des fins historiques. Elles retraçaient les histoires de plusieurs personnes et sont mises à disposition pour tous, sauf certains fonds privés et les archives trop récentes. Nous avons visité une salle où sont stockés les documents. Il y a au total 48 kilomètres d’archives à Lyon.

Nous avons vu différents types de documents : le premier fichier au monde avec empreintes et photos d’anciens prisonniers, des lettres, des actes de naissances, des journaux ou la plus ancienne archive conservée à Lyon, qui date de 861.

Certaines archives sont accessibles sur leur site internet d’autres ne peuvent être vues que par les personnes qui se déplacent.

Le mardi 19 février, nous sommes retournés aux Archives Départementales et Métropolitaines pour, cette fois-ci, retracer grâce aux archives l’histoire de Vénissieux. Nous avons pu voir notamment des documents fiscaux, une carte d’une vue aérienne de l’ancien Vénissieux grâce à un logiciel (approximatif avec des maisons et beaucoup de champs), des lettres où Vénissieux appelé avant « Vénissieu » était cité, des anciennes photos prises à Villeurbanne où l’on voyait les bidonvilles qui existaient autour de Lyon avant la construction de quartiers comme celui des Minguettes. Vénissieux était un village agricole isérois datant d’avant le quatorzième siècle et comptant 2000 habitants vers les années 1852. Cet ancien village était spécialement connu pour les roses qu’ils fabriquaient grâce aux excréments récoltés à Lyon. Au fil du temps et à cause des guerres, Vénissieux s’est rattachée au Rhône, s’est développée notamment grâce à l’immigration et est devenue la ville d’aujourd’hui avec 60 000 habitants.

Pour conclure, ces deux sorties nous ont permis d’en savoir plus sur la ville dans laquelle nous étudions. Elles nous ont permis également d’augmenter notre culture générale pour pouvoir par la suite la transmettre à notre entourage. Ça a été une très bonne expérience !

Pour les Parcours d’excellence : Aya Khlidane